www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 février 2014

Samedi 8 février : les rythmes scolaires, intervention de Claire Leconte

Samedi 8 février à Chambéry, s’est tenue une conférence de Claire Leconte, Professeur Emérite de Psychologie de l’Éducation - Université de Lille 3, chercheuse en chronobiologie spécialiste des rythmes de l’enfant et de l’adolescent.

Cette rencontre était organisée par le réseau "Convergence pour la défense des Services Publics" et le SNUipp-FSU 73.

CLeconte 1 petit
- introduction du SNUipp-FSU : des éléments sur la réforme des rythmes en Savoie, à télécharger ci-dessous

PDF - 31.4 ko
La réforme des rythmes scolaires en Savoie

Plus d’une cinquantaine de personnes, élus, parents d’élèves, collègues , étaient présentes et très intéressées par les enjeux de la réforme des rythmes scolaires et les différentes applications qui en seront faite dans les communes à la rentrée prochaine.

CLeconte 6 petit LA CONFÉRENCE EN (TRÈS TRÈS) BREF

Claire Leconte a notamment insisté sur l’intérêt à raisonner en termes d’aménagement des temps de l’enfant et non uniquement sur le temps scolaire qui représente 10% du temps de vie de l’enfant sur une année.

Le risque est de remplir les cases d’un emploi du temps sans se poser la question de la cohérence de la continuité éducative et de « quels contenus pour quoi faire ? »

A la lumière des nombreuses études scientifiques menées depuis vingt ans, il apparaît nécessaire de « faire sauter le verrou des 9 demi-journées d’école », imposé aujourd’hui par le ministre de l’éducation nationale, afin de permettre des expérimentations plus souple.

Enfin, il est préférable de mobiliser deux après midis par semaine pour les activités scolaires plutôt que de mettre des « bouts d’ateliers » de trois quarts d’heure où le temps d’installation et de rangement est équivalent au temps d’activité et ne permet pas d’embaucher des animateurs intervenants pérennes et formés. CLeconte 3 petit

Compte-rendu complet de l’intervention de Claire Leconte

PDF - 1.5 Mo
CR conf Claire Leconte 8-02-14

Au Sommaire :

- Qui est Claire Leconte ?

- En préambule

- Abandonner la terminologie « Rythmes scolaires »

- Bousculer une journée identique depuis le 19ème siècle

- Les rythmes, leurs fonctionnement et dysfonctionnement et leurs effets sur le bien-être

- La pause méridienne est une période des plus compliquées à organiser correctement

- Organisation veille/sommeil

- Réinventer complètement l’organisation des temps de l’enfant et non pas seulement réaménager les rythmes scolaires

- Faire sauter le verrou des 9 demi-journées d’école

- Modèle d’emploi du temps innovant

- Sortir du cadre du décret (lire également ci-dessous)

POUR ALLER PLUS LOIN :

- Aller plus loin sur http://www.claireleconte.com/

- La chronobiologie : qui, où, quand et pourquoi ?

- « Un peu de logique dans la réflexion sur l’aménagement du temps des écoliers » par Guy Vermeil, juin 2000

- Effet des saisons sur notre bien-être, Claire Leconte

- 6ème Proposition de Claire Leconte dans le cadre de la concertation sur le Refondation de l’école

- « La pause méridienne est une période des plus compliquées à organiser correctement », interview de Claire Leconte par le SNUipp-FSU 75

- Claire Leconte : « Le creux méridien – la sieste à l’école », à écouter

- Ouvrage de Claire Leconte, « Des rythmes de vie aux rythmes scolaires, quelle histoire ! » - chapitre I-3, le rythme veille-sommeil et les effets de ses dérèglements,

- Modèle d’emploi du temps innovant

- « Mieux vivre ensemble dans la cour de l’école », collectif, avec la participation de Gaétane Fortin

- Conférence de la chronobiologiste Claire LECONTE du 21 février 2013

- Lettre ouverte à Vincent Peillon, septembre 2013

********************************************************

- Comment sortir du cadre du décret de janvier 2013 ?

A l’heure actuelle, afin d’engager une réflexion sur le modèle proposé par Claire Leconte, à savoir 5 matinées de 4h00 et 2 après-midi de 2h00 pour le temps scolaire, une seule solution : l’expérimentation !

En effet, dans le cadre de l’article 34 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école (article L. 401-1 du code de l’éducation), les établissements publics locaux d’enseignement ont la possibilité de réaliser des expérimentations pour une durée maximum de cinq ans, portant sur les domaines suivants :

• l’enseignement des disciplines,

• l’interdisciplinarité,

• l’organisation pédagogique de la classe, de l’école ou de l’établissement,

• la coopération avec les partenaires du système éducatif,

• les échanges ou le jumelage avec des établissements étrangers d’enseignement scolaire.

Code de l’éducation - Article L401-1
Modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 33
Dans chaque école et établissement d’enseignement scolaire public, un projet d’école ou d’établissement est élaboré avec les représentants de la communauté éducative. Le projet est adopté, pour une durée comprise entre trois et cinq ans, par le conseil d’école ou le conseil d’administration, sur proposition de l’équipe pédagogique de l’école ou du conseil pédagogique de l’établissement pour ce qui concerne sa partie pédagogique.
Le projet d’école ou d’établissement définit les modalités particulières de mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux et précise les activités scolaires et périscolaires qui y concourent. Il précise les voies et moyens qui sont mis en œuvre pour assurer la réussite de tous les élèves et pour associer les parents à cette fin. Il détermine également les modalités d’évaluation des résultats atteints.
Sous réserve de l’autorisation préalable des autorités académiques, le projet d’école ou d’établissement peut prévoir la réalisation d’expérimentations, pour une durée maximum de cinq ans, portant sur l’enseignement des disciplines, l’interdisciplinarité, l’organisation pédagogique de la classe, de l’école ou de l’établissement, la coopération avec les partenaires du système éducatif, les échanges ou le jumelage avec des établissements étrangers d’enseignement scolaire. Ces expérimentations font l’objet d’une évaluation annuelle.
Le Conseil national d’évaluation du système scolaire établit chaque année un bilan des expérimentations menées en application du présent article.

Pour finir... Dans le Dauphiné Libéré :

DL 11-02-14 DL 14-02-14

 

27 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.