www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 juin 2014

A L’ATTENTION DES ECOLES DE CHAMBERY

COMPTE-RENDU DE L’AUDIENCE DU 25 JUIN 2014

Ce 25 juin, à leur demande, l’IA (accompagné de la Secrétaire Générale) a reçu en audience des directrices des écoles maternelles de Chambéry, accompagnées par le SNUipp-FSU et le SE-Unsa*.

Au nom de toutes les écoles maternelles chambériennes, il s’agissait pour les collègues d’expliquer à l’IA-DASEN pourquoi elles souhaitaient des matinées de 3h15, contre 3h dans le scénario prévu par la Mairie :

- bénéfices pédagogiques, notamment pour les PS

- meilleure gestion des différents temps d’apprentissages au regard des locaux (salle de motricité)

- facilitation des temps de déplacement entre écoles dans le cas de maternelle seule (hors groupe scolaire)

L’IA a d’abord répondu qu’il avait rencontré M. Dantin et Mme Jeandet. Ces derniers souhaitaient au départ, d’après lui, mettre l’ensemble des écoles de la ville au même horaire, et veulent de toutes façons un même mode de fonctionnement pour les écoles de même "niveau", c’est à dire les maternelles d’une part, les élémentaires d’autre part.

Les horaires des maternelles sont déjà arrêtés ; quant aux élémentaires, un seul scénario sera retenu, celui qui aura recueilli le plus de voix dans les derniers conseils d’école, parmi les trois proposés. Les horaires retenus étant attendus dans la soirée du 25 juin par la DSDEN.

A ce propos, les présents indiquent que cette méthode (le scénario choisi par le plus d’écoles élémentaires est retenu et appliqué à toutes) n’a pas été clairement exposée aux écoles, et que certaines pensaient avoir vraiment un choix entre 3 possibilités...

A ce jour, l’IA "ne croit pas" que porter les matinées de 3h à 3h15 apporte quoi que ce soit, et il ne chamboulera pas les horaires à la veille de leur mise en place.

Il pense toutefois que les choses vont évoluer : les premiers mois passés, le DA affirme que des activités seront mises en place sur les temps périscolaires... Mais cela nécessitera quand même que "la mairie évolue dans son approche de la mise en place des temps d’activité périscolaires".

Il s’engage de son côté à ce que les conseils des écoles maternelles du 1er trimestre puissent faire de nouvelles propositions d’horaires, dans le cadre de leurs projets éducatifs, et à travailler avec les enseignants afin que de nouvelles modalités voient le jour à la rentrée 2015.

D’ici là, les écoles maternelles auront des horaires identiques, et il en va de même pour les élémentaires.

Le SNUipp-FSU, déjà intervenu avec le SE-Unsa et le Sgen-CFDT lors des deux CDEN d’avril sur cette question, a insisté sur les problèmes de fonctionnement, qui expliquent en grande partie que les 37 écoles de la ville n’aient pas les mêmes horaires :

- organisation de la restauration scolaire

- déplacement des familles dans le cas d’écoles sur site "éclaté", comme par exemple les maternelles des Châtaigniers et de la Grenouillère, qui "dispatchent" ensuite leurs élèves sur 3 élémentaires différentes, et éloignées.

L’IA a expliqué avoir abordé ces sujets avec la Mairie.

Concernant la restauration scolaire, il lui a été dit que "ça devrait aller"... Quant au problème de distances entres les écoles, un seul cas a été remonté par la Mairie, celui de l’école de Bellevue, dont les élèves se rendent ensuite à Caffe. Pour cette école, et seulement celle-ci, la ville lui demanderait une "dérogation", avec un écart de 5 ou 10 mn entre les horaires respectifs de Bellevue et Caffe.

Pour le SNUipp-FSU, et nous assumons nos propos, il semble que, décidément, le secteur des Hauts de Chambéry, dont les écoles sont par ailleurs en RRS, ne soit pas une priorité de la Mairie, qui ignore et méconnaît ostensiblement ce quartier !

Les écoles de la Grenouillère et des Châtaigniers sont tout aussi concernées par ce problème de distance entre école maternelle et élémentaire.

Le DASEN a découvert (et enfin compris) la situation lors de cette audience. Il a affirmé que ce n’était pas du tout ce que lui avait fait remonter la Mairie.

Il en conclut que les 15 mn demandées au départ sont nécessaires pour le déplacement des familles dans les cas des écoles de Bellevue, Grenouillère et Châtaigniers.

Le SE-Unsa souligne aussi, qu’à l’inverse, dans le cas de groupes scolaires, comme ceux du centre-ville (Caffe, le Stade, etc), 15 mn de décalage entre maternelle et élémentaire ne sont non seulement pas nécessaires, mais pas souhaités par les familles, à qui cette différence horaire pose d’autres problèmes (attente de 15 mn sur le trottoir pour rien, dans des endroits souvent dangereux avec proximité de la route).

Toutes les collègues présentes insistent : si la Mairie avait accepté dès le départ les allongements de 15 mn des matinées, demandés à la fois par les écoles élémentaires et les écoles maternelles, ces difficultés ne se poseraient pas avec une telle acuité ! C’est quelque chose que l’ancienne municipalité avait compris... ce qui explique ce qui s’était passé lors du CDEN du 1er avril (courrier de l’ancienne maire ayant conduit à ce que les horaires des écoles de Chambéry soient validés sous réserve de la tenue des derniers conseils d’école de l’année scolaire, devant faire des propositions précises... ; depuis, Chambéry était un dossier qui "coince", dixit l’IA en CDEN le 25 avril).

En conclusion, l’IA a trouvé "très bien" (et instructif, sans nul doute !) d’avoir rencontré les collègues. Il demandera à M. Dantin de regarder quelles variations horaires apporter pour les trois écoles de Bellevue, Châtaigniers, et Grenouillère.

Il n’apporte pas de réponse sur le fait que des horaires décalés posent problème dans le cas des groupes scolaires sur un même site.

Il renouvelle sa proposition de faire évoluer les choses au cours du 1er trimestre...

Tout n’est pas résolu, loin s’en faut !

* Délégation composée de :

Isabelle Pichon, maternelle de la Grenouillère

Martine Bernon, maternelle des Châtaigniers, et représentant le Sgen-CFDT

Nathalie Demangeat, maternelle Waldech Rousseau

Anne-Sophie Crepisson, maternelle du Stade

Sarah Hamoudi-Wilkowsky pour le SNUipp-FSU

Valérie Kiening pour le SE-Unsa

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.