www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Mouvement 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 janvier 2015

Compte-rendu du groupe de travail "mouvement" du 30-01-15

DIVERS 

ATTENTION : IPROF

Suite à la mise en place du SEM (service mutualisé des payes), IProf sera réservé à la communication avec ce service.

Donc :

- opérations en cas de grève (envoi de "l’enquête grève" pour savoir si un enseignant a effectivement fait grève, ou s’il était absent pour une autre raison (arrêt)

- opérations de mouvement : les réclamations suite à l’envoi des accusés de réception passeront désormais par le webmail, sur l’adresse mail des services 1er degré.

Pour plus de lisibilité de communication entre personnels et administration : désormais, la plupart des opérations se fera avec le webmail.

LES PERMUTATIONS INTERDÉPARTEMENTALES

34 demandes de changement de département cette année (moins que l’an passé).

Les barèmes ont été validés, avant remontée pour la CAPN.

Contactez-nous !

LA FUTURE CIRCULAIRE DU MOUVEMENT

Il a fallu de la vaillance aux élus des personnels ce matin ! Au menu, ambiance tendue et prises de becs. Le dialogue social en Savoie a du plomb dans l’aile : lire .

L’Administration a été claire : il n’y aura pas de changements ! Sous-entendu, de changements dignes de ce nom selon nous, à commencer par une deuxième saisie de vœux, ça ne se fera pas...

Sans titre 2 petit

Le SNUipp-FSU est intervenu sur :

- la possibilité de déclarer son poste vacant au mouvement (et la possibilité de déclarer son intention de participer)

Un premier pas peut-être, l’administration étudierait la faisabilité de laisser son poste, mais uniquement dans le cas de situations "identifiées" par le médecin des personnels ou l’assistante sociale... On n’a toujours pas compris ce qui les gênait dans le fait que tout un chacun puisse décider de laisser son poste au mouvement. A suivre...

- l’opacité autour de l’attribution des points pour majoration médico-sociale (et le problème général des majorations, le fait que l’AGS ne soit plus prépondérante)

- le calendrier : les phases de mouvement prévues les 9 puis 30 juin semblent d’ores et déjà trop tardives... avec le risque de réitérer ce qui s’est passé l’an dernier (phase d’ajustement terminée le 4 juillet à 16h30 !)

- le fait de prévoir l’attribution des temps partiels AVANT le mouvement, qui ne doit pas empêcher les collègues de postuler sur TOUS les types de postes ensuite (on peut demander un temps partiel d’une part, et postuler sur n’importe quel poste d’autre part , si ensuite les deux sont incompatibles, c’est à l’administration de gérer). droit à mobilité et droit à exercer à temps partiels sont deux droits distincts... Restreindre l’un ou l’autre est illégal.

- la discrimination faite aux entrants dans le département de ne pouvoir bénéficier, en toute continuité, de points de stabilité dans le poste

- les vœux de zone géographique, qui ne servent à rien, dont le fonctionnement est très discutable, et qu’il faudrait supprimer (moins de 10 collègues nommés par ce biais l’an passé, dont 2 réaffectations)

- le fait de neutraliser cette année les postes de TRS... eh bien, il faut croire qu’on était visionnaire ! On n’était pas pour ces postes, encore moins pour leur augmentation, et voilà où nous en sommes quatre ans après... Si l’administration nous avait écouté tout de suite...

- le profilage de nouveaux postes : les 15 postes de direction des écoles du futur REP + de Chambéry !! Inacceptable pour nous, qui sommes déjà opposés de manière générale à la notion de postes à profil, et sans justification à nos yeux (évidemment, on n’est pas en accord sur ce point avec la DSDEN).

S’ils sont profilés, le SNUipp-FSU a demandé, à tout le moins, que les directeurs(trices) déjà en poste sur le RRS et qui souhaiteraient muter dans une autre école du REP+ soient dispensés de cet entretien.. Et bien, c’est encore NON !

- l’incompréhension face à la volonté de déclarer les postes RASED E et G incompatibles avec le temps partiel... pour nous, c’est l’hôpital qui se fout de la charité !! Ben oui, c’est pas tout de supprimer des postes de RASED, après, ils sont pas assez nombreux, alors si en plus ils exercent à temps partiel, hein !

Finalement, sur ce point, l’administration recule, mais ce sera à étudier pour l’année prochaine...

- nous voulions proposer d’autres communes à sortir des regroupements, car éloignées des axes principaux, mais l’administration ne souhaite pas modifier cette année.

Il faudra tout de même retenir que, ce matin, lors du groupe de travail sur le mouvement, les élus du personnel SNUipp-FSU et SE-UNSA ont globalement œuvré dans le même sens. La plupart des sujets évoqués, et des revendications exprimées, se sont faites fait d’une voix unanime.

Malgré cela, très peu d’avancées, l’administration écoute mais n’entend pas (et s’énerve). Lire

CALENDRIER ET MODIFICATIONS MOUVEMENT 2015

La circulaire sera publiée avant les vacances de février.

Calendrier prévu :

- candidatures sur postes à profil : 1er mars

- demandes de majorations de barème : 6 mars

- groupe de travail temps partiels (attribution) : 3 avril

à noter : la circulaire temps partiels sera publiée le 2 mars, retour des demandes pour le 22 mars.

- publication de la liste des postes : 15 avril

- attribution des majorations de barème : 27 mars

- ouverture du serveur - saisie des vœux : du 20 avril au 3 mai

- phase principale : 9 juin

- phase d’ajustement : 30 juin

Principaux changements pour le mouvement 2015

- neutralisation des postes de TRS (titulaires de secteur) = ces postes vont disparaitre petit à petit ; ils ne pourront plus être demandés au mouvement ! Si un de ces postes est libéré, il sera alors supprimé.

- dispositif "plus de maîtres que de classes" : nouvelles modalités cette année encore (mais cette fois, ça devrait être la dernière !) : un an d’essai sur le poste, au bout duquel on peur revenir sur son ancien poste, duquel on était titulaire et que l’on conserve durant cette première année OU engagement dans le dispositif pour 3 ans de plus : dans ce cas, perte du poste duquel on était titulaire, le temps passé sur le poste PDMQDC étant pondéré en 3/6/9 points (3 pts la 1ère année, 6 la 2ème, etc, soit des points supplémentaires pour refaire le mouvement ensuite).

Pour les collègues actuellement dans le dispositif et qui ont conservé le poste dont ils étaient titulaires : ils seront interrogés, et soit ils retournent sur leur ancien poste, soit ils restent en PDMQDC et le perdent, et bénéficient de la pondération... Le délai de réflexion qui leur sera laissé sera forcément court !

 

39 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.