www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carrière, salaire, droits...  / Avancement / promotions / notation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 novembre 2015

CAPD des promotions

La CAPD des promotions s’est tenue ce vendredi 6 novembre.

RAPPEL : quelques éléments de base pour comprendre le fonctionnement des promotions :

* En fonction du barème, 30 % des promouvables passent au grand-choix, puis les 5/7ème au choix, et les autres à l’ancienneté. Si on "rate" un passage au grand-choix, il reste le choix, si ça loupe également, on passe à l’ancienneté... et on recommence pour l’échelon suivant !

* Le barème est l’AGS + la note. Un correctif est appliqué en cas de note "ancienne", c’est à dire de plus de 3 ans, pour pallier un éventuel retard d’inspection. Pour l’année scolaire 2015-2016, cela concerne les notes antérieures au 31 aout 2012.

* Les discriminants en cas d’égalité de barème sont : AGS / note / âge

BARÈMES DES DERNIERS PROMUS 2015 (suite à la CAPD des promotions du 6-11-15) :

ÉchelonGrand-choixChoix
515,500-
620,01419,481
723,50023,500
827,50027,750
931,84433,500
1042,22238,486
1151,13148,764

Les barèmes évoluent suivant les années. Découvrez l’évolution des barèmes de promotions au choix et au grand choix depuis 2010 en cliquant ici.

Pour TOUT SAVOIR sur l’avancement : se connecter sur notre "e-dossier promotions".

En préalable, le SNUipp-FSU a tenu à rappeler / à dire que :

- Cette CAPD est un moment très attendu de nos collègues, et seule perspective d’amélioration des salaires, qui souffrent du gel du point d’indice depuis 5 ans.

Nous souhaiterions qu’elle puisse se tenir encore plus tôt dans l’année, mais au regard des années précédentes, la date du 6 novembre reste raisonnable pour tenir cette commission !

- Après les aléas de l’an passé (CAPD reportée à 2 reprises à cause d’erreurs dans le calcul des barèmes, et tenue seulement en janvier), il avait été convenu de travailler très en amont cette année, avec un groupe de travail avec les services avant la CAPD. Finalement, ça ne s’est pas fait... Pourtant, nous ne considérons pas qu’en ayant reçu les documents de travail au début des vacances d’automne, on nous ait donné la possibilité de travailler très en amont... Même si nous avons fait le travail de fourmi de vérifier chaque barème des 938 promouvables, ce qui représente un nombre d’heures considérables pris sur nos vacances...

- Constat : plus de 30 % des promouvables ont une note ancienne, datant de plus de 3 ans. Ce qui signifie un retard d’inspection. Dans la majorité des cas, il s’agit de collègues n’ayant pas été inspectés depuis 4 ans (20,68 %).

- Reliquats : comme chaque année, nous renouvelons d’emblée notre demande que les reliquats soient utilisés pour permettre à des enseignants en fin de carrière de passer au 11ème échelon, voire 10ème échelon. Réponse de l’IA  : il continue d’appliquer le reliquat dans l’échelon où il y a le plus fort reste.

QUESTIONS DIVERSES

Le SNUipp-FSU a interrogé l’IA sur :

- Protocole de simplification des tâches de direction : mise en place de la nouvelle transmission des circulaires, directement sur les adresses professionnelles des enseignants. C’est bien, mais pas suffisant ! L’engagement ministériel sur les protocoles de simplification n’est pour nous pas tenu. Le SNUipp-FSU invite donc directrices et directeurs d’écoles à engager leur propre simplification des tâches administratives : on fait non seulement quand on a le temps, et on simplifie nous-mêmes.

VOIR LA CONSIGNE DU SNU-ipp

Réponse de l’administration :

Les groupes de travail se tiennent en ce moment, il y en a 4 différents, au niveau académique :

- 1er groupe de travail : planche sur la transmission des courriers, courriels, le circuits des docs ; en cours d’élaboration d’un protocole qui sera fourni aux services, afin de savoir qui envoie quoi et à qui...

- 2eme groupe de travail : sur les applications métiers : objectif : que les applis aient une ergonomie comparable, points d entrée comparables, fiche technique d aide... Il y aurait un portail unique pour accéder à toutes les applications.

- 3eme groupe de travail : la simplification du fil annuel des directeurs d’écoles : avoir un calendrier clair pour l année pour qu’ils puissent anticiper un certain nombre d’opérations obligatoires (Affelnet, dossiers CDOEA, etc).

- 4eme groupe de travail : travaille sur le contenu d une formation harmonisée au niveau académique avec une partie juridique assez forte.

Les commissions sont en cours. Note envoyée récemment (ou qui va arriver) par Mme Robine, directrice de la DGESCO, avec des notes sur les différentes ressources pour les directeurs(trices). Des enseignants sont sollicités pour tester ces dispositifs.

En janvier, l’ensemble des travaux devraient être présentées a Madame le Recteur.

- Problème de la liaison école/collège : besoin de clarifier ces heures en plus. Sur quel temps sont-elles prises, quid des frais de déplacement ? Réelle charge de travail supplémentaire, pour tous, et notamment enseignants en classe multi-niveaux.

Réponse de l’administration :

Pour les heures, prévu dans les animations pédagogiques (NB : ce n’est pas vrai dans toutes les circos...).

Concernant le déplacement, question qui mérite d’être posée. L’IA va étudier la question, âfin que les enseignants soient couverts pour ces déplacements, voire qu’ils soient indemnisés.

- Évaluations CE2  : quels sont les retours au niveau de l’administration quant à leur passation ? Dans le département, il y a eu un gros travail pour proposer qqchose d’utilisable, le comble étant que ce qui était proposé sur Eduscol ne l’était pas, et malgré cela, il y a eu des couacs ! Sans parler du fait que les livrets étaient à imprimer sur les fonds des écoles, ce qui n’est pas normal, et que le temps de passation, imposé tout en ne l’étant pas, était au final plutôt court...

Réponse de l’administration :

Il y aura une analyse attentive de ces évals ce2 lors des évaluations d’écoles

80 % des écoles ont utilisé le protocole départemental (livrets proposés par la DSDEN 73).

Concernant l’impression livrets : les évals étaient obligatoires mais le contenu laissé à la décision des conseils d’école et de cycle, donc les écoles se débrouillent pour imprimer, c’est logique.

Un courrier de l’IA va arriver dans les écoles, pour procéder à un "sondage" : savoir comment a été utilisé le livret proposé par la Savoie, ou les outils proposés par le ministère en général, et faire remonter points négatifs et points positifs.

Autres questions diverses abordées :

- Point sur les décharges pour directeurs 3 classes

Réponse de l’administration :

En Tarentaise :les directeurs trois classes ont tous été servis, mais on va rentrer dans une période difficile. En Combe de Savoie, pareil l’IEN a répondu aux différentes demandes. Aix : mêmes constats, les directeurs ont pu être déchargés « dans la mesure de leurs moyens » précise l’IEN

A suivre.

- Autorisation d’absence : il serait souhaitable de clarifier la situation, notamment concernant les RIS, pour lesquelles il n’y a pas d’autorisation d’absence à demander. Pareil, pour les ESS : pas d’autorisation d’absence ! Certains IEN le demandent aux collègues..

Réponse de l’administration :

L’IA organisera un groupe de travail pour tout remettre à plat ; Il se tiendra jeudi 26 novembre. Il s’agira de clarifier ce qui est de droit, sur autorisation, ce qui nécessite de remplir un formulaire d’autorisation d’absence ou pas. Le DASEN a des pistes à proposer (on sera vigilant !).

- Plan de formation  : 3 stages, c’est catastrophique. De plus, les délais d’inscription ont été courts. A quand un conseil de formation ?

Réponse de l’administration :

Plan de formation : pour des questions de remplacements dans les classes , l’administration était obligée d’annuler plein de stages ces dernières années ! Et c’est beaucoup de boulot pour les IEN de préparer les fiches de stages.

L’IENA rappelle qu’il y a aussi des formations inscrites sur le plan académique, ouvertes aux enseignants du 1er degré.

Il y a une augmentation du plan de formation directeurs d’école : ça mobilise des remplaçants… Mise en place également de stage a public désigné, pour répondre a l’évolution du métier au regard des préconisation du ministère : ça prend également du TR...

Commentaires du SNUipp : en gros : comme ils n’arrivaient pas a remplacer les stages : plus de stages ! Quelle absurdité...

Le SNUipp-FSU y reviendra plus longuement lors de la CAPD formation continue jeudi 12 novembre prochain.

Tenue de conseil de formation : pas la peine, il n’y a plus de formation ! (En gros).

- Note de service départementale sur l’école maternelle : la note envoyée aux écoles a été perçue de manière négative par les collègues, l’impression que les enseignants de l’école maternelle ne font rien, beaucoup de retours de collègues dans ce sens. Déconsidération du travail des enseignants de maternelle à travers cette circulaire.

Réponse de l’administration :

Cette circulaire validée par l’IA : c est quasiment un copié-collé de la circulaire nationale. Il n est pas question d’accuser les enseignants de maternelle d’insuffisance de travail, c’est juste l’esprit de la circulaire nationale.

Deux éléments pour la construire : groupe de travail maternelle qui s’est tenu et il fallait noter les changements, nécessaire que les enseignants de maternelle repartent sur nouveaux programmes. Pour le temps d accueil, siestes, collation organisation journée de l élève, etc. sur le site Eduscol : des choses claires sont rappelées.

L’IA voulait simplement rappeler le cadre défini par les nouveaux programmes, mais pas du tout critiquer les enseignants de maternelle.

A noter le ton un tantinet condescendant voire dénigrant de la part de l’IEN-A a l’encontre de la maternelle « la maternelle n est pas qu un endroit ou on dort, ou on mange… »

- Des collègues ont des gros retards d’inspection.

Réponse de l’administration :

Les IEN font attention, ils ont accès a la base de donnée AGAPE et peuvent veiller à faire coïncider inspection et avancement d’échelon. Les IEN notent que des collègues sont en congés maternité, parental, maladie, ce qui cause du retard dans les inspections, mais pas de leur fait. Ils sont bienveillants.

Les IEN notent que de nombreux collègues ignorent totalement où il en sontdans leur déroulement de carrière (avancement d’échelon), ils demandent un travail conjoint avec les délégués du personnel pour former / informer les collègues.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.