www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

9 novembre 2016

Bilan de la rentrée 2016 au 3 novembre

Le CTsD puis le CDEN "bilan de rentrée" se sont réunis les 3 et 8 novembre.

Lire la déclaration de la FSU lors du CDEN :
PDF - 61.9 ko
préalable

EN BREF

Comme chaque année, le bilan de rentrée 1er degré est bien maigre : rien sur les politiques des langues vivantes, culturelle, sportive, les dispositifs divers ("plus de maîtres que de classes", autres), les nouveautés de la rentrée (cycles, liaison école/collège...), les associations partenaires (USEP), l’ASCD, etc, etc...

L’essentiel à retenir de ce simple bilan chiffré est l’importante chute démographique : l’enseignement du 1er degré public en Savoie perd 483 élèves cette rentrée !

Pour en savoir plus, lire notre déclaration ci-dessus, et feuilleter le document "bilan de rentrée" accompagné de nos commentaires et analyses, ci-dessous :

PDF - 6.2 Mo
Cr SNUipp

- A consulter également : un document "dossier de rentrée" un peu plus complet, publié comme chaque année sur le site de la DSDEN.

DIVERS

- Le bilan de rentrée second degré a été fait également. On pourra là aussi noter une baisse des effectifs (- 151 élèves à la rentrée dans les collèges publics). En parallèle, on retrouve la même problématique que pour les écoles, avec les établissements privés qui, eux, accueillent plus d’élèves, notamment en classe de 6ème !
Pour certains établissements, la fuite est patente. C’est le cas par exemple de Pierre Grange à Albertville (REP), et Côte-Rousse à Chambéry (REP+). Pour ce dernier, l’évitement continue puisque plus de 50 % des élèves de CM2 des écoles de secteur vont ailleurs, et le collège tombe à 373 élèves cette année. L’effectif a été divisé quasiment par 3 en 10 ans... Le SNUipp-FSU 73 continue par ailleurs son investissement dans le Collectif "Avec notre collège" Côte-Rousse.

PDF - 4.5 Mo
CTSD Novembre 2016-2nd degré

- La prise en charge d’enfants migrants est-elle effective ? Le SNUipp-FSU 73 a interrogé l’IA sur l’accompagnement proposé aux enfants non francophones qui sont arrivés, notamment à St Michel de Maurienne (7 enfants scolarisés à la maternelle et l’élémentaire). Aucune aide FLE n’est prévue, et les UPE2A sont situées à Modane et St Jean. Contrairement à ce que l’IEN de circonscription a indiqué, ces familles n’ont pas les moyens d’emmener elles-mêmes leurs enfants à Modane ou St Jean, et cette non-réponse est scandaleuse !
Nous avons rappelé à l’IA ses propres engagements concernant la scolarisation d’enfants de migrants, pris l’an passé : il nous avait affirmé "Ces enfants sont soit accueillis dans leur école de secteur avec une prise en charge par un maître spécialisé en français langue étrangère soit dans une école proche de leur domicile où se trouve une unité pédagogique pour élève allophone arrivant (UPE2A). Par ailleurs, nous avons recensé tous les enseignants du premier degré détenteur d’une certification FLE (français langue étrangère) ainsi que leur lieu d’affectation afin d’anticiper les besoins éventuels d’un accompagnement de proximité."
Ni l’IA ni même la secrétaire générale de la Préfecture ne semblaient informés de l’arrivée de familles sur St Michel ! La DSDEN se mettra en contact avec l’IEN, tandis que la Préfecture se mettra en lien avec la DDCSPP.

- Rythmes scolaires : le décret Hamon n’est désormais plus dérogatoire, il est une simple possibilité de plus d’emploi du temps.
En 2017, certains PEDT arriveront au bout des 3 ans de validité, et devront être refaits. Cela signifie élaboration d’un nouveau PEDT en concertation avec toute la communauté éducative (enseignants, parents...). La DSDEN communiquera auprès des communes concernées, et leur donnera un calendrier à respecter. L’administration a souligné que les élus sont toutefois censés savoir si leur PEDT se termine ou pas... Le SNUipp a insisté sur le fait qu’élaborer un PEDT demande du temps. En tout état de cause, un calendrier doit être donné rapidement.

- Les budgets de fonctionnement, des internats et de la restauration scolaire dans les collèges ont été présentés par le Conseil Départemental. A noter qu’avec la loi NOTRE, le Conseil Départemental ne peut plus proposer de restauration scolaire aux écoles. cette compétence revient aux communes. Pour les écoles actuellement desservies par un collège pour les repas, une réflexion est en cours avec les communes, afin de tout remettre à plat, et dans les clous légalement.

PDF - 443.9 ko
Presentation_Dotation_CDEN_8_11_2016

PDF - 842.6 ko
Presentation_Tarification_2017_CDEN_8_11_2016

Concernant le transport scolaire et notre demande de bilan depuis la fin de sa gratuité, le Conseil Départemental a rappelé que cette compétence était celle de la Région depuis janvier 2016, même si, par délégation, c’est encore le département qui gère (pour combien de temps ?). Des éléments d’appréciation pourront nous être présentés une prochaine fois. La réponse implicite sous-entendait également qu’en cas de nouvelle hausse des tarifs du transport scolaire, ou autre, ce ne serait pas du fait du Conseil Départemental...

 

32 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.