www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 février 2018

Retour sur le groupe de travail 1er degré académique du 5 février

Retour sur le Groupe de Travail ISSU DU COMITE TECHNIQUE ACADÉMIQUE (CTA) 1ER DEGRÉ du 5 février

Ce lundi 5 février, le rectorat de Grenoble « invitait » des représentants syndicaux des différentes organisations syndicales (OS) à un groupe de travail sur la situation de l’enseignement 1er degré dans les départements de l’académie. Ces derniers ont fait part en préambule du peu de portée que pouvait avoir la tenue d’un groupe de travail sur les moyens après le vote des moyens en Comités Techniques Académique et départementaux.

La secrétaire générale a répondu que le calendrier ne permettrait pas d’avancer ce GT académique avant les opérations de cartes scolaires départementales et que les OS avaient fait savoir leur besoin de pouvoir poser des questions sur le 1er degré au niveau académique. Pour la FSU, l’instance où poser des questions de moyens au niveau académique est le CTA. Si le point des moyens 1er degré est « balayé rapidement » vu l’ordre du jour du CTA de janvier (propos de la secrétaire générale), il convient alors de réunir un CTA 1er degré sur cette question plutôt que de la valider en CTA et de réunir un groupe de travail (GT) ensuite pour répondre aux interrogations légitimes des OS. Le rôle des OS n’est pas simplement de s’interroger après coup sur les choix opérés par le recteur mais de les influencer en fonction de leurs mandats et des saisines du terrain.

En plus de ne présenter aucun enjeu collectif, ce GT fut le lieu d’étalement de la satisfaction des grands.es chefs.fes qui se satisfont d’obtenir une dotation en postes positive alors que la démographie était défavorable (-973 élèves sur l’académie par rapport aux prévisions d’effectifs). Pour le SNUipp-FSU, c’est proprement scandaleux de tenir de tels propos alors que les dotations ne suffiront même pas à abonder le nouveau dispositif fleuron du ministère « 100% réussite au CP ».

Dans le même ordre, les représentants du SNUipp-FSU regrettent d’avoir entendu les propos du DASEN de Haute-Savoie, soutenu par les secrétaires généraux (SG) des autres départements et la SG du rectorat sur les notifications d’AVS par les MDPH qui ne seraient pas au service des élèves mais au service des enseignants et qui ne permettraient pas aux élèves d’être autonomes. Quand le DASEN du 74 se questionne sur la possibilité de travailler à 3 adultes dans la classe alors qu’il se rappelle avoir été professeur, les représentants SNUipp-FSU lui proposeraient volontiers de revenir aujourd’hui constater par lui-même les conditions de travail des enseignants. Cela suffit qu’on leur serve cet argument absolument premier de pouvoir arbitrer sur les moyens du terrain en connaissance de cause. Le décalage est tellement grand entre la souffrance des personnels en situation de travail et le discours des dirigeants que cela en est indécent.

En conclusion, les représentants SNUipp-FSU ne répondront plus à ces invitations à des GT dans lesquels ils ne peuvent que rester impuissants alors que puissance ils ont dès lors qu’ils apportent expertise et transparence par le fruit d’un travail syndical fourni et ambitieux pour le service public d’Éducation et ceux qui le font au quotidien. C’est pour cela qu’ils reçoivent les suffrages des personnels et qu’ils s’investissent dans leurs mandats, et non pour être manipulés comme des pantins.
A bon entendeur : salut !

- Document fourni lors de ce GT  :

PDF - 1.3 Mo
Document GT 1er degré

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.