www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 juin 2018

CAPD Classe exceptionnelle - campagne 2 – mardi 26 juin 2018

Trois élus des personnels siégeaient : 1 SE-Unsa au titre de la classe exceptionnelle, 2 experts (1 SNUipp-FSU, 1 SE-Unsa). Le SNUipp-FSU remercie le SE-Unsa d’avoir accepté que son organisation syndicale siège en tant qu’expert lors de cette CAPD.

  • Contingent académique pour la promotion : 219 collègues dont 174 au titre du vivier 1 et 45 au titre du vivier 2.
  • Contingent départemental pour la promotion : 35 collègues dont 30 au titre du vivier 1 et 5 au titre du vivier 2.

Rappel des modalités pour pouvoir postuler au vivier 1 : être au 3ème échelon de la hors classe au 31.08.2018 et avoir exercé pendant 8 ans (continues ou pas) d’exercice effectif des fonctions en éducation prioritaire, ou sur certaines missions : direction d’école, direction adj de SEGPA, chargé(e) de classe unique, conseiller pédagogique, PEMF, référent handicap, enseignant-e dans le supérieur. Les années d’exercice doivent être entières. Les années à temps partiel sont prises en compte comme une année entière.

Rappel des modalités pour le vivier 2 (pas besoin de postuler) : être au dernier échelon de la hors classe.

    • Barème  : points pour ancienneté + points pour avis du DASEN (Excellent : 140 points, Très satisfaisant : 90 points, Satisfaisant : 40 points et Insatisfaisant : 0 point)
    • Critères de départage :
  • ancienneté dans la hors classe
  • rang d’échelon
  • ancienneté dans l’échelon.

97 candidatures dont 7 non recevables car les services requis n’ont pas (encore) été effectués.

Deux projets de promotion ont été présentés afin de respecter l’égalité homme/femme de la profession :

- Projet 1 : en Savoie, il y a 85 % de femmes et 15 % d’hommes donc les nominations nous ont été présentées selon ces pourcentages. Cela représentait la promotion de 26 femmes et 9 hommes.

- Projet 2 : prendre en compte le pourcentage d’hommes et de femmes dans les promouvables soit 66 % de femmes et 34 % d’hommes. Cela représentait la promotion de 12 hommes et de 23 femmes.

Le DASEN a choisi le projet 2. Le SNUipp-FSU a défendu le projet 1 arguant du fait qu’il s’agissait bien de la profession et son taux de féminisation qu’il fallait prendre en compte,soit 85 %/15 %.
De part les modalités d’avancement, la reconnaissance du mérite professionnel, les collègues femmes de notre profession pourtant très majoritaires se trouvent pénalisées dans leur déroulement de carrière : les aléas de la vie, les « coutumes » sociétales (temps partiel, congé parental...) font que bon nombre de femmes dans les années antérieures n’ont pu accéder à des fonctions telles que la direction, CPC ou autre du fait de leur vie personnelle et familiale. Bon nombre d’hommes ont donc été plus rapidement promus à la Hors classe. C’est ce qui fait qu’il existe un écart salarial de 8 % entre les rémunérations des femmes et des hommes dans notre profession.
Ainsi, ces inégalités s’expriment pas des écarts salariaux importants.
Pour lutter contre celles-ci, les promotions doivent tenir compte de la répartition femmes/hommes, parmi les promouvables.

Après lecture des promus, la CAPD est levée. La CAPD Hors classe ne s’est pas tenue du fait de la décision des élus de personnels de ne pas siéger en réaction au choix, comme critère de départage, de l’ancienneté dans les corps des PE au lieu de la prise en compte de l’ancienneté générale des services (AGS) ce qui pénalise grandement les anciens instituteurs/trices. L’IA a refusé de revenir en arrière et est parti fâché... à lire ici

 

77 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.