www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Savoie

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualité  / Action  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 janvier 2019

STOP à la casse de l’Ecole ! Rassemblement mercredi 30 à 14h00

Le ministère poursuit sa politique éducative rétrograde et libérale sans prendre en compte ni les acteurs de terrain, ni les organisations syndicales attachées à la démocratisation scolaire. Le dialogue social n’est que de façade. Le pilotage par l’évaluation se développe malgré l’opposition de la profession. Le ministère tente d’imposer des méthodes au travers du « guide orange », des contenus des animations pédagogiques, des ajustements de programme… cherchant à transformer les enseignant-es en de simples exécutant-es. Cette politique éducative conduira à une augmentation des inégalités scolaires et du poids des déterminismes sociaux dans la réussite scolaire. Le projet de loi « pour l’école de la confiance » traduit légalement les orientations et parti-pris ministériels. Le SNUipp-FSU continue de s’y opposer.

Le ministère décline sa culture de l’évaluation avec la seconde phase des évaluations de CP, l’inscription dans la loi « Pour une école de la confiance » de l’évaluation des établissements et la création d’un nouveau conseil d’évaluation (article 9).
Les évaluations de mi-CP ne sont ni au service des élèves, ni au service des enseignant-es et ne sont là que pour permettre au ministère d’imposer des méthodes. Elles concourent à alimenter un pilotage par les résultats qui conduira à une école de la performance et de la concurrence, c’est ce qu’ont dénoncé dans un courrier commun les 6 organisations syndicales (SNUipp-FSU, SE-Unsa, SGEN-Cfdt, SNUDI-FO, CGT, SUD), en en demandant l’abandon.
Le SNUipp-FSU a appelé les enseignant-es à ne pas faire passer ces évaluations et les conseils de maîtres à s’emparer de la question.

Pour en faire une action collective ayant du poids et permettant d’expliquer au plus grand nombre le sens de cette démarche, le SNUipp-FSU Savoie invite les collègues qui ont choisi de suivre la consigne, à porter les livrets d’évaluations vierges (ou partiellement remplis) à l’IA, en présence de la presse locale, pour donner à cette action une dimension plus collective à même de faire revenir le ministère sur ses choix.

Le SNUipp-FSU 73 appelle donc à un rassemblement
mercredi 30 janvier à 14h00 devant la DSDEN à Chambéry.

Au-delà de la question de ces évaluations, c’est bien l’ensemble de la politique éducative du ministre Blanquer qui est interrogée. Nous invitons tous les enseignant-e.s et les personnels des écoles du département à se rassembler le 30 janvier !

Comme nous l’a si bien démontré Philippe Meirieu, lors de notre stage syndical du 8 janvier, "Le débat démocratique sur l’éducation n’a pas véritablement droit de cité. Le ministre ne débat jamais avec le moindre contradicteur, il ne donne que des interviews." A propos des évaluations, Philippe Meirieu soulignait, fort à propos, que "Le paradigme actuel renvoie à une conception étriquée et utilitariste de l’efficacité. Il évalue les apprentissages de base de manière standardisée sans s’intéresser à ce qui fait sens pour l’élève, à son rapport au savoir et son entrée dans la culture. Or, on connaît bien le phénomène que les Anglo-Saxons nomment Teaching to the test  : les enseignants ne forment plus qu’à ce qui sera évalué. Les élèves à l’environnement linguistique et culturel défavorisé sont cantonnés à des savoirs de base dont ils ne comprennent pas les enjeux."
Les réformes actuelles ont "trop tendance à se fixer sur des compétences techniques évaluables de manière chiffrée et à oublier les responsabilités de l’éducation en matière de formation d’un sujet qui «  ose penser par lui-même  »."
"Une école préfigure toujours un projet de société".

Quelle école, quelle société voulons-nous pour demain ?
Avec le SNUipp-FSU, transformons l’école !

Tous devant la DSDEN mercredi 30 janvier à 14h00 !

visuel rassemblementpetit

Pour s’organiser :
@ STOP évaluations CP : les outils et modalités d’action

Pour aller plus loin dans la réflexion :
@ Philippe Meirieu : "Une école préfigure toujours un projet de société" : une interview qui reflète parfaitement la conférence de Philippe Meirieu lors de sa venue à Chambéry le 8 janvier dernier, à l’invitation du SNUipp-FSU Savoie. A lire et partager sans modération !
@ Lecture : « Agir pour l’école » sème la discorde par sa méthode (Libé) : Un peu de lecture, éclairante sur ce qui se passe et surtout risque de se généraliser...
@ Le but de ces évaluations ? "Il s’agit là d’une politique de pilotage par les résultats clairement inspirée de celles menées aux États-Unis et en Grande-Bretagne." Interview de Pierre Merle, sociologue
@ Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive

Pour se motiver, car à plusieurs on est plus fort !
@ Témoignage d’un collègue de Maurienne au micro de France Bleu qui ne fait pas passer les évaluations CP (Journal de 8h du lundi 21 janvier à environ 4 minutes)
@ Témoignages de 2 collègues qui boycottent les évaluations CP, sur le Café Pédagogique.
@ A lire dans le Monde : Évaluations au CP : pourquoi certains enseignants ne les font pas passer

 

73 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU 73 Maison des Syndicats 77, rue Ambroise Croizat 73000 CHAMBERY
Tel : 04 79 68 91 65 Fax : 04 79 68 93 47 Email : snu73@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Savoie, tous droits réservés.